Ligne d'entraînement

HOLY DEATH SHOP

Chain Drive Kit

€449.95

À première vue, la ligne complète d’échappement (silencieux, collecteur…) et le moteur ne suffisent pas sans transmission pour qu’une moto roule. D’ailleurs, la Harley Davidson ne fait pas d’exception à cette règle. En effet, la marque américaine se base sur une transmission primaire et une autre secondaire.

Par ailleurs, la driveline permet de relier le moteur avec l’ensemble embrayage/boîte de vitesse. En plus, elle se fixe sur le vilebrequin

Cependant, la Harley s’équipe désormais de boîtes de vitesse à 6 rapports ainsi que des cadres AR rigides. Ainsi, ces derniers dissimulent légèrement des amortisseurs arrière installés sous le moteur.

D’un autre côté, Harley Davidson propose les modèles 1130 et 1250 V Rod avec son double ACT et 4 soupapes par cylindre.

En bref, HolyDeath propose, aux motards avérés, un catalogue de pièces détachées et des pièces de rechange pour :

  • La transmission de votre moto, béquille, engrenages, joint de carter, embout, démarreur, cadran, piston, pneu, guidon, radiateur,
  • Accessoires moto : garde-boue avant, jantes, poignées, pare-brise, selle de moto, casque, sacoche, bagagerie, repose-pieds
  • Phares, feu arrière, clignotant
  • Filtre à air, filtre à huile, lubrifiant
  • Freinage, plaquettes de frein, freins, support de plaquette

Transmission moteur des motos Harley Davidson

À priori, tous les modèles 2007, à l’exception des modèles Sportster et V-Rod, s’équipent en boîte de vitesses à 6 rapports. Aussi, la transmission secondaire se fait par courroie.

Cependant, il existe 3 types de transmission pour un deux roues. En effet, certains modèles de motos peuvent s’équiper en transmission par chaîne, par courroie et par arbre à cardans.

D’ailleurs, la Harley Davidson opte pour la première méthode ainsi que la deuxième pour certains modèles (en plus des scooters). Par ailleurs, plusieurs grosses cylindrées se dotent d’arbre à cardan, comme la Honda Gold Wing et de nombreuses BMW.

Finalement, HolyDeath met à votre disposition un kit de transmission par chaîne pour convertir la transmission par courroie. Ainsi, vous trouverez dans le kit des pièces et accessoires, dont :

  • Pignon avant PBI
  • Pignon arrière
  • Entretoise arrière
  • Boulons ARP
  • Bikemaster 530 X chaîne d’anneau

Le bicylindre ouvert à 45 ° de la Harley Davidson

À priori, la Harley Davidson s’identifie à sa construction autour de leur original bicylindre ouvert à 45 °. En effet, la moto Springer Softail affiche sa fourche à parallélogramme avec l’amortisseur avant, au centre au-dessus de la roue. En plus, vous pouvez apercevoir les petits ressorts de détente au sommet des ressorts de compression.

D’ailleurs, la mythique motocyclette se qualifie par la sonorité de son moteur, en raison du décalage des combustions. Ainsi, la twin se caractérise par ses deux cylindres alignés l’un derrière l’autre, malgré que la moto a gardé le même châssis. Par contre, les autres V2 s’équipent de bielles montées côte à côte. Néanmoins, cette option ne facilite guère le refroidissement du cylindre arrière, installé à l’abri de son homologue avant.

Par ailleurs, le constructeur affecte au cylindre arrière une carburation légèrement enrichie et un refroidissement des pistons.

La transmission à 4 arbres à cames

Tout d’abord, le moteur du Sportster se dote de 4 arbres à came et de soupapes en tête. Toutefois, ce moteur avec des culasses en fonte n’est plus installé sur certains modèles de motos H-D depuis 1985.

En effet, ce moteur s’équipe d’une distribution par 4 arbres à came incorporés latéralement. D’ailleurs, chaque arbre à came commande une soupape grâce à une tige et un culbuteur. Par ailleurs, vous trouverez encore cette technologie sur la gamme Sporstster.

D’un autre côté, la « Twin cam 88 » sonne l’arrivée de la transmission avec 2 arbres à doubles cames. Ainsi, les culasses n’englobent que 2 soupapes par cylindre.

Enfin, les poussoirs hydrauliques rattrapent systématiquement le jeu aux soupapes.

Une transmission séparée d’une moto Harley Davidson

Premièrement, vous ne trouverez la boîte de vitesses séparée que sur du « gros moteur ». En effet, une chaîne double ou triple, associée à un embrayage multidisque en bain d’huile, assure la transmission du mouvement.

Par ailleurs, la transmission secondaire d’une Harley se distingue par l’utilisation de courroies crantées. Ces dernières sont renforcées en Kevlar.

En d’autres termes, les suspensions arrière favorisent le travail de la courroie en freinant les variations de tension.